Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Taxes 0,00 €
Total 0,00 €

Les prix sont TTC

Panier Commander



Paiement possible en 10x sans frais avec Sofinco.

Suivez-nous


Facebook

Viadéo

Cezam

Avis clients

06/10/2017
Christophe S.
Polyvalence
Aussi à l'aise en rivière qu'en mer. Même avec du vent. À deux, à trois, mais aussi en solo, se manœuvre très bien....
16/08/2017
thierry a.
très bruyant l arrêt automatique ne marche pas ..... très bien pour le dégonflage .pour gonfler un 285 fpb la pompe livre avec...
16/08/2017
thierry a.
vraiment très stable on est très bien installer sur le siège .je lai essaye avec un moteur de 50 lbs de 12 kg plus une batterie...
29/06/2017
SYLVIE C.
Robuste et bon rapport qualité prix.
Modèle robuste, facile à transporter et accessible. Excellent rapport qualité / prix.
29/06/2017
SYLVIE C.
Stable et passe partout
Très bon produit, robuste et très stable, parfait pour des randos en famille. A recommander.

Les questions fréquentes

Quels sont les avantages des kayaks Sea Eagle par rapport à ceux de la concurrence ?


  • Ils sont polyvalents: bien que chaque gamme ait son point fort, chaque modèle peut aussi bien naviguer en eau douce qu’en eau salée, en eau vive comme en eau calme, en solo comme en famille, quelques heures comme plusieurs jours.
  • Ils sont légers: à peine plus de 12 kg pour les SE 330, SE 300X ou SE 393 RL.
  • Ils sont peu encombrants: un sac de 140 l suffit pour ranger n’importe quel kayak avec tous ses accessoires et n’occupe qu’une partie de votre coffre. Vous n’avez pas besoin d’une galerie ni d’un arrimage contraignant sur votre voiture.
  • Ils sont sûrs: leur conception en chambres cloisonnées leur permet de flotter même si l’une d’entre elles est dégonflée.
  • Ils sont très robustes: leur revêtement en PVC de 1 mm d’épaisseur (gamme Sport) ou en PVC armé 1100 decitex est résistant aussi bien à l’abrasion qu’aux chocs ou aux UV. La garantie de 3 ans ainsi que leurs certifications NMMA et IMCI en sont le meilleur gage de fiabilité.
  •  Ils ont une capacité de transport élevée: de 159 kg pour un Explorer monoplace (SE300X) à 388 kg pour un Explorer 2/3 places (SE 420X), voire même 544 kg pour le bateau de pêche STS10. Ils permettent ainsi d’emporter  facilement tout le matériel de camping indispensable pour la randonnée.
  •  Ils sont rigides: un plancher en poutre en I pour la gamme Sport, un double plancher  en technologie drop-stitch pour les gammes Explorer et FastTrack, voire une structure entièrement  drop-stitch pour la gamme Razorlite assurent une excellente rigidité donc une meilleure manœuvrabilité à tous les kayaks SEA EAGLE.
  • Ils passent partout, grâce à leur faible tirant d’eau et à leur manœuvrabilité.
  • Ils sont bien équipés: sac de transport, pompe grand volume, kit de réparation, pagaies, siège ergonomique, dérive amovible et équipement de pêche le cas échéant, tout le nécessaire est compris dans le prix de votre kayak. 

 

Comment choisir mon kayak ?

 

Avant d’acheter son kayak, il y a plusieurs questions à se poser:

  • Où ai-je l’intention de m’en servir le plus ? Petites rivières sinueuses ? Grand lac ? Bord de mer ? Torrent  ? 
  • De quelle catégorie ? 
  • Quelle fréquence d’utilisation est envisagée ? Une fois de temps en temps ? Souvent ?
  • Quelle distance ai-je l’intention de parcourir ?  1 km ou 2 ? 5 km ? Le plus possible de km avant la fin de la journée ?

La réponse à ces questions  orientera votre choix de kayak: Soit vers le loisir (eau paisible, utilisation occasionnelle, distance modérée), soit vers la randonnée (tout type d’eau, utilisation régulière, distance variable mais généralement importante),  soit enfin vers la grande randonnée (eau paisible à modérément agitée, utilisation régulière  sur de grandes distances). 

A retenir:

  • Un kayak court et large est plus stable mais moins manœuvrant et moins rapide qu’un kayak long et effilé. 
  • De même la hauteur du siège est à prendre en considération. Certaines personnes préfèreront une position basse (siège thermoformé) plutôt qu’une position haute (siège gonflable). 
  • Un kayak auto vidant permettra d’affronter des remous importants. 
  • Une dérive et / ou une quille diminueront considérablement les efforts à fournir pour garder son embarcation en ligne. 
  • Un plancher ou une embarcation conçu avec la technologie Drop-stitch permettra un gonflage plus important, donc une rigidité plus importante et en conséquence une meilleure maniabilité. 
  • Enfin une voile ou un moteur électrique procureront un plaisir de randonnée incomparable. 

 

Les tableaux ci-dessous vous guideront dans la gamme Sea Eagle:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Siège gonflable SEC: Siège gonflable à double chambre, typé confort. Position surélevée d’une vingtaine de centimètres par rapport au sol.

Siège gonflable Deluxe DKS: Siège gonflable 1 chambre, avec une forme améliorant le maintien du dos. 1 poche dorsale. Position surélevée d’une vingtaine de centimètres par rapport au sol. Il convient plutôt au kayak loisir.

Siège thermoformé: Siège en mousse thermoformée. Excellent maintien du corps. Hauteur de dosseret 45 cm. Assise au niveau du plancher pour une meilleur stabilité. 1 grande poche dorsale. Le siège thermoformé est parfaitement adapté aux grandes balades.

Classe II: Rapides faciles, vagues visibles de 1m maximum. Couloirs navigables visibles sans reconnaissance. Quelques manœuvres nécessaires. 

Classe III: Vagues de 1m20 maximum, passages étroits faisant valser l’embarcation, l’eau rejaillit par dessus bord. 

Classe IV: Rapides longs, difficiles à négocier. Passages étroits. Eau turbulente demandant des manoeuvres précises. 

Valves: Il y a 2 types de valves: Les  valves de gonflage encastrées sont présentes et identiques sur tous les modèles. Les valves de vidange à bouchon vissé sont localisées au niveau du plancher et sont spécifiques aux modèles auto-vidables

 

Quelles précautions prendre pour faire du kayak ?

 

Il est impossible de donner de manière exhaustive tous les conseils de sécurité concernant le milieu aquatique dans ce genre de manuel. Vous pouvez trouver des informations complètes soit sur certains sites Internet  comme http://www.developpement-durable.gouv.fr/-Gestes-et-conseils-.html soit en prenant des cours auprès d’un organisme de formation agréé.C’est à vous d’évaluer les risques et de vérifier que vous respectez la législation en vigueur. Quelle que soit l’activité nautique envisagée, vous devez savoir nager suffisamment bien pour faire face à la plupart des situations. De même qu’il est conseillé de ne pas nager seul, il est conseillé de ne pas faire du kayak seul. Voici quelques points clé fournis par Sea Eagle concernant la sécurité:
Conseils de sécurité en kayak ou SUP

Porter un gilet de sauvetage homologué dès que l’on va sur l’eau.

Connaître la signalisation nautique et les règles de navigation, pour pouvoir les appliquer.

Vérifier systématiquement le bon gonflage de votre embarcation avant de partir. Si vous partez pour une grande randonnée, gonfler l’embarcation 24 heures à l’avance.

Ne pas laisser les enfants utiliser un bateau Sea Eagle sans surveillance.

Ne pas boire d’alcool durant la navigation, ne pas utiliser un bateau en étant sous l’influence d’alcool ou de drogue.

Ne jamais dépasser les limites techniques du bateau, en quelque circonstance que ce soit.

Ne pas naviguer tout seul.

Emporter une pagaie de secours (qu'on peut ranger démontée dans un coin du kayak).

Ne pas utiliser de compresseur, de CO2  ou d’air comprimé pour gonfler votre bateau Sea Eagle, mais uniquement une pompe conseillée par Sea Eagle.

Ne pas utiliser votre bateau Sea Eagle comme aide à la flottaison, car ce n’est pas son usage normal.

Ne pas s’endormir pas à bord de l’ embarcation pendant que vous êtes sur l’eau.

Equipement de sécurité

Le milieu dans lequel vous vous trouvez et les conditions de navigation détermineront le type d’équipement de sécurité dont vous aurez besoin à bord. Quelle que soit l’embarcation, nous recommandons vivement que chaque passager porte un gilet de sauvetage ou un vêtement de flottaison individuel homologué. Outre le fait que c’est du simple bon sens, c’est également le plus souvent rendu obligatoire par la législation. 

Boissons et aliments: pratiquer le kayak est une activité physique qui provoque déshydratation et sudation, surtout s’il fait beau et chaud. Pensez à emporter de l’eau minérale et un en-cas énergétique (barres de céréales par exemple). Prenez suffisamment d’eau pour tous les passagers.

Vêtements de rechange ou additionnels: vous ne pouvez pas prévoir quand le temps va changer. Il vaut donc mieux prévoir quelques vêtements supplémentaires (protection contre le vent, la pluie ou le froid) dans un bidon étanche.

Trousse premiers secours: son contenu dépendra de vos besoins. Mais elle doit pouvoir faire face aux situations les plus courantes.

Gonfleur manuel / kit de réparation: bien que nos embarcations soient robustes et  prévues pour durer, il est toujours possible que vous ayez besoin de réparer votre kayak lors de votre périple, auquel cas vous aurez besoin aussi bien du kit de réparation que de la pompe pour regonfler votre bateau. S’il s’agit de votre première réparation, munissez-vous du mode d’emploi.

Protection contre le soleil: un chapeau peut protéger votre crane et votre visage aussi bien du soleil que de la pluie. Il est également judicieux d’emporter de la crème solaire pour se protéger à la fois du rayonnement solaire direct et de celui reflété par l’eau. Pensez à remettre régulièrement de la crème solaire si vous sortez longtemps.

Sifflet: ayez un sifflet à portée de main pour pouvoir attirer l’attention si vous avez besoin d’aide.

En plus des équipements mentionnés ci-dessus, nous vous recommandons vivement de porter un casque, des gants et une ligne de vie lors de vos sorties.Prévenez toujours quelqu’un. Dites-lui où vous allez et à quelle heure vous envisagez de revenir. Gardez à portée de main un téléphone portable dans un emballage étanche et flottant.Sur les côtes françaises, la Division 240 définit  les obligations en matière d’armement et de sécurité en fonction de la zone de navigation: http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/division_240_version_consolidee_13_mai_2014_avec_signets_protection2.pdf

 

Mon kayak tout neuf présente au déballage des marques de poinçonnement sur son enveloppe. Dois-je le retourner au fabricant ?

 

Inutile de le retourner. Ces marques sont faites lors de la manipulation du kayak en usine et disparaissent en quelques minutes une fois le kayak gonflé. L'enveloppe n'est ni abimée ni fragilisée.

 

Ma valve Halkey ne revient pas en position de gonflage

 

Ce problème est lié au fait de faire le vide dans les chambres. On le rencontre donc de temps en temps dans le cas de kayaks neufs ou après utilisation de l'option "extraction de l'air" de la pompe à pied. Il suffit de réinjecter une peu d'air dans la chambre pour décoller la valve et tout revient à la normale.

 

Pourquoi les kayaks vendus par Nommo sont-ils plus chers que ceux vendus par Sea Eagle ?

 

Pour comprendre cet écart de prix, il suffit de savoir que les prix indiqués sur le site de Sea Eagle sont hors taxe. Il faut donc diviser par 1,2 le prix du site Nommo pour faire la comparaison. Il ne faut pas non plus oublier de prendre en compte le fait que Nommo supporte en plus des frais de transport import, des frais de douane et la commission de l’importateur pour l’Europe. Au global, les tarifs Nommo sont identiques, voire souvent inférieurs à ceux de Sea Eagle.

 

Quelle est la réglementation applicable aux kayaks et SUP en mer ?

 

Il n'y aucune contrainte si vous restez dans une zone de 300 mètres du bord ou d'un abri.

 

Dans la zone comprise entre 300 mètres et 2 milles marins, aucune immatriculation ou homologation n'est nécessaire. Cette zone est réservée aux embarcations de plus de 3m50. Vous devez posséder les équipements de sécurité suivants:

* Combinaison ou gilet de sauvetage de 50 Newtons

* Un moyen de repérage lumineux

* Un système de remorquage d'une longueur supérieure ou égale à celle de votre embarcation

* Une attache entre l'embarcation et l'être humain

* Embarcation auto-videuse, ou bien jupe ET Reserve de flottabilité. Si l'embarcation n'est pas autovideuse, un dispositif d'assèchement manuel. Ce dispositif peut être fixe ou mobile.

 

Dans la zone comprise entre 2 et 6 milles marins, aucune immatriculation n'est obligatoire. Par contre vous devez posséder un équipement de sécurité beaucoup plus conséquent, et des compétences physiques adaptées. Faire 20 km en mer n'est pas à la portée du premier venu, surtout lorsque le vent se lève ou que les conditions deviennent mauvaises. Cette zone n'est pas accessible aux SUP.

* Combinaison ou gilet de sauvetage de 100 Newtons

* Un moyen de repérage lumineux

* Un miroir de signalisation

* 3 feux rouges automatiques à main

* Un système de remorquage

* Un compas magnétique

* Réglement Internationaux pour les abordages en mer

* Balisage

* Une atttache entre l'embarcation et l'être humain

* Carte de navigation de la région fréquentée (papier ou électronique)

* Une VHF par groupe de 2 embarcations (demande une licence d'émission)

* Adhésion à un club ou une association pour cette pratique, dans le cas contraire: naviguer avec un minimum de 2 embarcations. 

* Embarcation auto-videuse, ou bien jupe ET Reserve de flottabilité. Si l'embarcation n'est pas autovideuse, un dispositif d'assèchement manuel. Ce dispositif peut être fixe ou mobile.

 

Pourquoi les embarcations ne sont-elles pas estampillées "CE" ?

 

La directive 2013/53/EU du 20/11/2013 modifiée le 13/11/2015 article 2 chapitre 2(a) (ii) exclut ces embarcations de la procédure.

 

Quelle est la règlementation sur les voies navigables en France ?

 

Tout comme pour les kayaks de mer ou les stand up paddle soumis à la Division 240, les embarcations comme les barques de pêche ou de plaisance doivent se soumettre à certaines règles et notamment l'obligation d'immatriculation et de se doter d'équipements de sécurité.


Est soumise à l’inscription auprès de Voies Navigables France (VNF) toute embarcation :

- Dont la longueur est supérieure à 5 mètres

- Équipée d’un moteur hors-bord d’une puissance supérieure ou égale à 6 CV.


Cette inscription vaut pour tout le territoire national et l’inscription dans un autre pays est valable en France.Les barques de peche notamment, en deçà de ces dispositions, sont dispensées d’immatriculation.


Matériel à emporter
La liste des équipements obligatoires pour une navigation sur les eaux intérieures pour les bateaux entre 2,50m et 20m de longueur comprend :

- Un gilet de sauvetage par personne

- Un moyen de remonter à bord pour une personne tombée à l’eau (échelle, corde, etc.)

- Une écope

- Un dispositif de remorquage et d’amarrage

- Un extincteur à poudre (catégorie B) homologué CE

- Dispositif de coupe-circuit si moteur > 4,5 kw

- Une gaffe lorsque la navigation comporte un passage d’écluse


Du matériel vient s’ajouter pour la navigation dans les zones intérieures exposées et sur le Rhin:

- Une ligne de mouillage

- Un moyen de repérage lumineux

 

et sur le Lac Léman

- Un moyen de signalisation sonore (exemple : une corne de brume)


et pour une navigation au delà des 3 700 mètres :

- Trois feux rouges à main

- Un compas magnétique 

- Une carte de navigation de la zone fréquentée

 

Je suis de passage en France. Puis-je acheter un kayak SEA EAGLE et bénéficier de la détaxe de TVA ?

 

Oui, les kayaks, canoës et paddleboards sont éligibles à la détaxe de TVA. Mais il y a plusieurs conditions:

- Avoir 16 ans minimum

- Ne pas résider en France ou dans l'Union Européenne

- Ne pas séjourner en France ou dans l'Union Européenne 6 mois ou plus

 

Tous les détails des restrictions se trouvent dans la circulaire du 13 février 2015 relative à la modification de l'arrêté NOR: FCPD1420597A du 6 décembre 2014. Le document est disponible à cette adresse:

http://www.douane.gouv.fr/informations/bulletins-officiels-des-douanes?da=15-013

 

Comparaison entre les différents matériaux constitutifs des kayaks gonflables

 

Le tableau ci-dessous résume les propriétés des 4 principaux matériaux utilisés actuellement par les différents fabricants de kayaks gonflables. Il faut néanmoins garder à l'esprit que rien n'est simple et que les kayaks gonflables vendus actuellement sont constitués de matériaux multicouches et additivés (PVC pour la résuistance aux UV par exemple). Du coup les différences s'estompent sur certains critères...

 

 

En résumé on peut dire que:

 

Le PVC (généralement un composite PVC / polyester) est bon marché, possède des coutures robustes (thermo soudure ou soudure hyperfréquence), possède un bon comportement sur l'eau (faible traînée et bonne rigidité) et une bonne résistance à l'abrasion et aux UV. De plus il est plus léger que l'Hypalon / Nitrilon et facile à réparer. Dernier point: Le PVC ne doit pas être déplié par grand froid.

 

L'Hypalon / Nitrilon est un composite de polyester et de caoutchouc synthétique. Il a une excellente résistance aux UV, aux solvants, à l'abrasion et au poinçonnement. Il est par ailleurs très facile à replier. En contrepartie il présente une moins bonne rigidité et une traînée plus élevée sur l'eau. Par ailleurs il présente une porosité à l'air supérieure à celle du PVC (15% de perte d'air en 24 heures contre moins de 7% pour le PVC) et est plus lourd que ce dernier.

 

En conclusion, Sea Eagle a choisi de privilégier la simplicité, la légèreté et la navigabilité avec un PVC renforcé (1100 decitex).

 

Une astuce pour utiliser la voile d'appoint

 

La voile, c'est super. Mais il faut pouvoir diriger le kayak, surtout par vent fort où on se cramponne des 2 mains à l'armature de la voile tellement ça tracte...

La technique de base consiste à utiliser une pagaie comme gouvernail. Plongée dans l'eau à droite (tribord), elle fait pivoter le kayak vers la droite. Idem à gauche (babord). Cette technique a 2 inconvénients: D'une part elle est fatigante, d'autre part elle freine considérablement le kayak donc pénalise l'efficacité de la voile.

Une technique alternative découverte un peu par hasard en randonnée bretonne consiste à pencher le kayak vers la droite ou la gauche avec le poids de son corps. Penché vers la droite, le kayak vire à gauche. Penché vers la gauche le kayak vire à droite. C'est efficace et laisse les 2 mains libres. Essayez !